oxtorrent
Accueil » Film » Notre Monde - Documentaire (2013)

Notre Monde - Documentaire (2013)

Documentaire de Thomas Lacoste 1 h 59 min 13 mars 2013

Rassemblant plus de 35 intervenants, philosophes, sociologues, économistes, magistrats, médecins, universitaires et écrivains, Notre Monde propose un espace d’expression pour travailler, comme nous y enjoint Jean-Luc Nancy à « une pensée commune ». Loin d’un monde rêvé ou inaccessible, c’est bien d’un ensemble foisonnant de propositions concrètes qu’il s’agit de faire émerger pour pallier les dysfonctionnements et impasses actuels. Mais plus encore qu’un libre espace de parole, Notre Monde agit comme un rappel essentiel, individuel et collectif : « faites de la politique » et de préférence autrement.
Thomas Lacoste nous offre ici une grande respiration, comme un temps de pause, face au rythme haletant de la vie politique.

Film Notre Monde - Documentaire (2013)
SERVEUR 1

Dommage car... C'est un film qui as du potentiel. Qui dis beaucoup de vérités. Nous rappelles des choses que l'on a peut-être déjà acquis, mais qu'il est bon de réécouter. Ou bien nous apprends des choses, et dans ce cas, tant mieux, c'est ce que nous recherchons en ayant lancé le film. Oui sauf que...

Le réalisateur à choisi de filmer tout les "acteurs" sur un fond noir, de sorte, peut-être, de les uniformiser, de les mettre au même pied d'égalité. Je ne sais pas. Qu'importe, le résultat en est que.. Le film se résume à des gens qui parlent. L'un après l'une. L'une après l'autre. L'autre après l'autre. Et ça, tout le long du film.

Et c'est vraiment regrettable car, d'une part, il y à une densité de pensées profondes et intéressantes qui passent à la trappe, tellement on s'endort. (A ne pas regarder l'été avec de 30° - Sommeil/ennui assuré)

Alors bien qu'il ait été réalisé avant, on ne peut s'empêcher de penser aux dernier film de Yann-Athus Bertrand : Human, ou des personnes du monde entier, parlent, et sont cadrés sur fond noir, quel que soit leur lieu d'origine, de vie, leur âge, etc.. Seulement, dans Human, on s'émeut, on pleure, on rigole, on est dégouté, on ressent des charges émotionnelles.

Mais dans Notre monde, les discours sont plus scientifiques, terre à terre, professionnels, spécialisés. Et, tandis que dans Human, on à des petites scène de la nature vue du ciel, de la planète, etc, pour "respirer". Ici, dans Notre monde, nous poursuivons une femme qui récite, ou lis un livre, si je ne me trompe pas. De quoi nous casser la tête même pendant les pauses.

En bref. Une fausse réussite car, j'aurais aimé regardé ce docu aux propos passionnants sans devoir le trouver chiant..