oxtorrent
Accueil » Film » The Music of Strangers - Documentaire (2016)

The Music of Strangers - Documentaire (2016)

Documentaire de Morgan Neville Musique 1 h 36 min 22 septembre 2016

Avec humour, tendresse et émotion, The Music of Strangers nous raconte l’histoire de personnes exceptionnelles de talent, d’humilité et de générosité, des musiciens prodigieux venus du monde entier et rassemblés à l’initiative de Yo-Yo Ma.
Des plus grandes salles de concert européennes aux camps de réfugiés de Jordanie, des rives du Bosphore aux montagnes chinoises, ces virtuoses unissent leur art et leurs cultures et font la démonstration qu'avec des idées simples et des convictions fortes, on peut changer le monde.

Film The Music of Strangers - Documentaire (2016)
SERVEUR 1

The Music of Strangers parle d'un collectif musical crée par Yo-Yo Ma réunissant divers artistes rencontrés sur la route de la soie. The Music of Strangers parle de la réunion des cultures, des origines et des croyances, des différences entre les hommes, à travers la musique. S'il est un art fédérateur, un art qui rassemble, un art qui s’exempt de la langue en toutes circonstances, c'est bien la musique. La Terre regorge de personnes toutes plus fantastiques les unes que les autres. Allant des plus grands physiciens et inventeurs aux plus modestes citoyens que nous sommes. Tous aspirent à rendre le monde le plus convivial et riche possible. Mais parfois, alors qu'on pense que trouver un remède médical puissant sauvera plein de monde, alors qu'on peine à communiquer avec notre entourage le plus proche sans même être confronté à la barrière de la langue, il suffirait que de quelques mélodies pour libérer le monde d'une grande partie de ses maux.

C'est exactement ce que ce documentaire cherche à déclarer. La passion de la vie et de son prochain à travers la passion de la musique. Il ne se connaissent pas, ont tous un passé différent mais jouent tous d'un instrument au sein d'un même groupe. Ce qui est passionnant dans ce documentaire c'est de voir à quel point leur amour pour la musique les pousse à transcender le genre. A leur manière, ils réinventent l'art musical. Jouer d'un instrument c'est bien, mais c'est sous-exploiter la musique qu'il est capable d'offrir. Chaque instrument possède ses caractéristiques et sa manière de produire un son. Au même titre qu'on a poussé des cinéastes à bousculer les habitudes, ce qui a permis aujourd'hui d'amener le cinéma où il en est, Yo-Yo Ma pousse ses collègues à faire de même avec les instruments de musique. Pourquoi se contenter des sons des 6 cordes d'une guitare quand on peut lui faire produire de nouveaux sons ? Pourquoi se contenter des caractéristiques de bases d'un instrument lorsqu'on peut l'exploiter de plein d'autres manières et lui faire produire des sons nouveaux ? Pour Yo-Yo Ma faire de la musique ce n'est pas jouer bien d'un instrument. Ni même être le meilleur a jouer de cet instrument, c'est savoir transcender l'instrument lui-même, passer au delà de ses capacités physiques pour en produire un instrument encore plus noble.

Et ce qui est magique c'est que la réunion de tous ces artistes permet une diversité incroyable d'instruments. On ne se contente pas de ceux que l'on connaît tous, qu'importe leur nature. On découvre et on assimile également les instruments que des pays très reculés, très pauvres ou peu avancés, possèdent. On connaît tous le Oud par exemple, grâce à Kaamelott pour beaucoup mais qui est un instrument atypique pour nous autres occidentaux. Mais connaissez-vous le Kamancheh ? Certains d'entre vous oui, cela ne fait aucun doute. Mais voilà, très rare sont ceux qui s'intéressent à des instruments moins populaires, très rares sont ceux qui s'intéressent à la musique au point d'essayer de connaître d'autres choses et très rares sont ceux qui seraient curieux de voir quel genre d'instrument nouveau pourrait-il exister, quels genres de sonorités il est possible de créer encore. Silk Road Ensemble est précisément là pour ça, montrer aux gens, même aux plus férus de musique, qu'il reste des tonnes d'instruments encore inconnus à travers le monde, aussi nobles et harmonieux qu'un violon ou une harpe.

Le seul regret auquel on est confronté face à The Music of Strangers, c'est sa durée. Les personnalités sont si passionnantes, leur point de vue, leur culture à travers leurs instruments, leurs vies sont si exaltantes que l'on ne voit pas le temps passer. Pire encore, on regrettera que la parole ne leur soit pas tous accordés. On se retrouve emportés dans ce voyage musical au fond de notre siège de spectateur et on en ressort avant d'avoir fini de faire le tour de la Terre. C'est la sensation que donne ce documentaire méritant amplement un approfondissement plus intense tant son discours est riche. Le plus fou c'est de se dire qu'on peut passer tout une vie sans avoir connaissance de l'existence d'une telle personne et lorsqu'on la connaît, son histoire s'avère palpitante.

Définitivement The Music of Strangers est un must du documentaire pour n'importe qui se disant « amoureux » de la musique. C'est d'ailleurs également un must pour toutes personne un temps soit peu humanistes car il délivre un incroyable message de paix, de tolérance et de cohésion. The Music of Strangers montre ce que la musique a toujours essayé de faire, à savoir rassembler les gens, les faire rêver, les transporter, les rendre joyeux, à travers le Silk Road Ensemble dont Yo-Yo Ma est l'unificateur. Et puis, quand on obtient même le respect de John Williams...

Critique disponible sur Retro-HD