oxtorrent
Accueil » Film » La Légende de Baahubali : 1ère Partie - Film (2015)

La Légende de Baahubali : 1ère Partie - Film (2015)

Film de S.S. Rajamouli Guerre, historique, aventure 2 h 38 min 10 juillet 2015

Dans un ancien royaume indien, une femme poursuivie par des soldats se sacrifie pour sauver son enfant. Recueilli par des villageois, celui-ci est nommé Shivudu. Devenu adulte, il part dans une quête à la recherche de ses origines.

Film La Légende de Baahubali : 1ère Partie - Film (2015)
SERVEUR 1

Shivudu, recueilli par des villageois après que la femme qui le protégeait se soit noyée, grandit au pied d'une immense cascade. Malgré l'interdiction de sa mère adoptive, il a toujours voulu franchir cette frontière naturelle et explorer le monde d'en haut. Une magnifique jeune fille lui apparaît un jour et l'invite à la suivre. Shivudu, mesmérisé, parvient enfin à escalader la cascade jusqu'au sommet. Ce monde nouveau lui réservera des surprises et son lot de révélations...

Je suis assez peu fan du cinéma Bollywoodien, ma connaissance du cinéma indien est fragmentaire (Gangs of Wasseypur) mais la bande annonce de ce premier volet m'avait "bluffé".

La Légende de Baahubali - 1re partie (బాహుబలి) est un film historique épique indien, réalisé par S. S. Rajamouli.

Un scénario à rebours La légende de Baahubali parle de pouvoir, d'amour et de jalousies qui sont autant de thèmes universels. Après une courte introduction où une femme sauve un enfant en perdant la vie, le film débute avec des images chorégraphiées, un héros au sourire ultra brite qui en fait des tonnes au son d'une musique tonitruante. Le "joli coeur" escalade la cascade, tente de séduire une belle inconnue puis se retrouve projeté dans le Royaume magnifique de Mahasmati, au sein d'une intrigue vénéneuse digne des pièces de Shakespeare. Il faut surmonter cette première partie et ses longueurs pour ensuite voir le film gagner en intensité et en action et comprendre les fils de l'intrigue.

La légende de Baahubali défend les valeurs indiennes Mine de rien, ce film d'actions fait la part belle aux valeurs de l'Inde. Au delà de l'exaltation de la virilité comme valeur cardinale, propre à tous les films d'actions, La légende de Baahubali parle de Patriarcat et de l'Histoire de ce beau pays. Certaines personnages féminins du film ont le caractère "bien trempé" notamment la "régente" Sivagami, la guerrière Avantika où la mère de Shivudu, la reine Devasena. Pourtant, en dépit de leur combativité, elles devront céder du terrain face au machiavélisme et à la force des conspirateurs, Bhallaladeva et ses complices. L'Inde s'est construite il y a plus de trois mille ans sur la conquête du territoire par les Aryens venus du Nord qui ont contraint les Dravidiens, natifs, à l'esclavage ou à l'exil. On retrouve ce schisme historique dans la troisième partie du film qui oppose, lors d'une bataille spectaculaire, les soldats du Royaume à une horde gigantesque d'envahisseurs en guenilles et à la peau noire, les Kalakeyas.

Moulage et caractères . Ces derniers ont la force du nombre mais aucune stratégie de combat contrairement à l'armée de Mahasmati, commandée par ses deux chefs, Baahubali et Bhallaladeva, qui ont recours à des formations de combats dignes de la Rome Antique. Les scènes de bataille sont ahurissantes et les moyens techniques déployés (Char de Bhallaladeva...) autant de bonnes surprises.

Avec la légende de Baahubali, le dépaysement est garanti même s'il faut composer avec une certaine lourdeur au démarrage et le ressort psychologique incompréhensible de certains personnages (Kattappa).

La Légende de Baahubali est le film le plus cher de l'histoire du cinéma indien.

Casting: Prabhas Raju Uppalapati, Rana Daggubati, Anushka Shetty, Tamannaah Bhatia...

Trailer film

Ma note: 7/10