oxtorrent
Accueil » Film » Rammstein: Paris - Documentaire (2017)

Rammstein: Paris - Documentaire (2017)

Documentaire de Jonas Åkerlund Comédie musicale 1 h 38 min 23 mars 2017

Rammstein joue dans sa propre ligue lorsqu’il s’agit d’atteindre de nouveaux sommets en termes de concept et d’exécution de concert de rock. Capturer cet enthousiasme sur film se veut pratiquement impossible. Tous les sens sont stimulés lors de concerts en directs – de manière intraduisible sur grand écran. Avec son film extraordinaire, RAMMSTEIN: PARIS, Jonas Åkerlund tente de relever ce défi. Sa créative interprétation du concert, livré par le groupe à Paris-Bercy en Mars 2012, promet de porter le genre “film-concert” à niveau artistique inédit. Dynamique et ultramoderne, ce film-concert est un régal visuel, une vraie célébration de Rammstein sur scène à la fois différente et meilleure que d’y être en personne – et s’inscrit dans la catégorie des meilleurs films-concerts de tous les temps.

Film Rammstein: Paris - Documentaire (2017)
SERVEUR 1

Rammstein, c'est un peu mon groupe culte, même si je ne suis pas un metalleux hardcore loin de là. Quoiqu'on puisse dire d'eux, ils cherchent toujours à proposer une expérience intense à leur public, qu'il en ai pour son argent. Alors là, après avoir sorti trois live dont un très rapproché de celui qui nous concerne, ils ont décidé de faire péter les conventions du concert filmé. On se retrouve avec un objet à mi chemin entre un live et un clip, stylisé à l'extrême (rarement de demi mesure avec nos amis teutons). Bon, ça peut plaire, comme ça peut filer la gerbe et une crise d'épilepsie en vingt secondes. Pour ma part, j'ai été totalement conquis. On se retrouve devant un objet avec une vraie démarche artistique, et dans lequel on retrouve les qualités et défauts du groupe, dans sa provoc, son côté extrême et parfois grand guignol. Mais le montage, les effets rajoutés (même si certains sont définitivement trop kitsch), donnent à l'ensemble une puissance, une envergure justes énormes. Feuer Frei! ou Mein Teil, de vrais mastodontes de la setlist mais connus et filmés sous toutes les coutures dans les lives officiels et amateurs prennent ici une dimension inédite. Les enfers se déchainent sous nos yeux. Le montage épileptique de certaines pistes et de plus si intelligemment proposé qu'il sert parfaitement le morceau, et les ballades sont sublimes, notamment Mutter et son amour du fondu. Et puis ça reste Rammstein alors une faciale, une éjaculation sur la foule, un canon bite, du SM et le fion supplément couilles de Flake, en slow mo, ça reste quelque chose de rarement proposé ailleurs. Enfin, évidemment, voir tout ça confortablement installé au cinéma, c'est tout à fait génial. Que demande le peuple?