oxtorrent
Accueil » Film » Demain et tous les autres jours - Film (2017)

Demain et tous les autres jours - Film (2017)

Film de Noémie Lvovsky Drame 1 h 31 min 27 septembre 2017

L'histoire de Mathilde, dont les parents sont séparés, vivant seule avec sa mère, une personne inadaptée, au bord d’une forme de démence. Elle ne sait jamais dans quel état elle va la retrouver. Alors que pour les autres mères sa mère est folle, Mathilde fait tout pour la protéger et éviter la séparation qu’elle sent proche. Un jour sa mère lui offre un oiseau qui parle. L’animal devient alors son ami et son guide.

Film Demain et tous les autres jours - Film (2017)
SERVEUR 1

DEMAIN ET TOUS LES AUTRES JOURS (13,1) (Noémie Lvovsky, FRA, 2017, 91min) :

Chouette fable sur la relation fusionnelle entre une mère divorcée à la frontière de la folie, et sa jeune fille de 9 ans devant subir une autonomie forcée. Noémie Lvovsky revient cinq ans après le délicieux Camille redouble (2012) nous livrer un conte singulier et cruel à travers une enfance brisée. Dès la pertinente première scène singulière du film, la réalisatrice nous plonge directement dans la problématique du récit à travers les yeux de Malthilde vivant sous le même toit que sa maman mais pas dans le même monde...Cette nouvelle chronique sur l'adolescence s'orne de fantastique tout au long de cette fiction par une mise en scène assez colorée (dès le générique) et onirique complétant une narration très régulièrement métaphorique avec de nombreux plans symboliques (pleine lune, immersion de Mathilde sous la ligne de flottaison du lac...), parfois anxiogènes. Et malheureusement l'équilibre du film entre les moments de légèreté et de souffrance se volatilise peu à peu, à mesure que la folie prend de l'ampleur chez la mère pour tourner en vase clos, laissant un peu le spectateur à distance des émotions et donnant une impression bancale lors de certaines situations approximatives. En même temps ce long métrage pudique et délicat, foisonne d'idées pour décrypter au mieux l'intimité des êtres, et certaines s'avèrent assez réussies (notamment le volatile comme conscience extérieure de la jeune fille). La peur de la perte de l'autre thème qui irrigue de façon trop répété tout le film vers l'inéluctable, apporte également une touche nostalgique qui émeut surtout de façon assez abrupte pendant toute dernière partie du film assez émouvante. Pour interpréter cette mère hors de la raison, Noémie Lvovsky s'est fait confiance avec bonheur car elle est à nouveau épatante dans ce registre. Elle est bien accompagnée par la jeune révélation du film Luce Rodriguez dont la maturité de jeu est à saluer, tout comme l'interprétation très juste de Mathieu Amalric en père responsable ainsi que l'apparition émouvante d'Anaïs Desmoustier. Venez donc vous confronter à votre propre enfance et à vos relations avec vos parents, au cœur de Demain et tous les autres jours. Doux. Amer. Touchant.