oxtorrent
Accueil » Serie » Miranda - Série (2009)

Miranda - Série (2009)

Série de Miranda Hart Comédie 4 saisons (terminée) BBC One 30 min 9 novembre 2009

A la tête d'une boutique de farces et attrapes avec sa meilleure amie Stevie, Miranda jongle entre sa mère qui cherche à la marier à tout prix et un prétendant qu'elle tente de séduire maladroitement.

Film Miranda - Série (2009)
SERVEUR 1

Ce week-end j'ai découvert Miranda sur les conseils d'une amie qui se reconnaîtra... et je l'en remercie! J'ai regardé l'intégralité des épisodes disponibles (bon c'est une comédie anglaise donc c'est 2 saisons de 6 épisodes de 30 minutes, c'est pas si long non plus) et j'ai déjà envie de la revoir!

Alors Miranda, qu'est-ce que c'est ? Et oui, y'a même pas d'article en français sur wikipedia...

Le synopsis c'est l'histoire de Miranda, trentenaire, célibataire, grande maladroite de 1m85 (autant vous dire qu'elle tombe souvent). Elle est propriétaire d'une boutique de farces et attrapes (et de cadeaux), mais elle emploie sa meilleure amie Stevie pour la gérer. Sa mère n'a qu'une obsession: la marier. A n'importe qui. Miranda elle n'a d'yeux que pour son ami Gary, chef du restaurant situé à côté de sa boutique (c'est bien pratique tiens!). ça c'est le pitch de départ et non c'est pas exceptionnel.

Alors pourquoi c'est bien ? Tout simplement parce que c'est hi-la-rant. Il n'y a pas un épisode qui ne m'a pas donné quelques francs éclats de rire, et à quelques reprises j'ai même été prise de fou rires.

Miranda, ce n'est pas la série de l'année niveau « satire de la société » ou « écriture tellement intelligente que tu ne peux pas comprendre, toi petit téléspectateur lambda ». Mais on s'en fiche. Parce que c'est drôle.

Miranda tient de la sitcom, étant tournée en public avec des situations de base plutôt typiques des sitcoms: imbroglios en tout genre, romances, famille encombrante...

Miranda tient du stand-up, c'est avant tout la série de Miranda Hart qui a l'a créée, écrite et joue le rôle principal semi-autobiographique. Elle s'adresse directement au public (ce qui me rappelle, vous allez rire, Sauvés par le Gong), notamment en début d'épisode où elle nous accueille chez elle, nous demandant de nos nouvelles (mais pas trop parce qu'il s'agit d'elle quand même) et nous raconte ce qui s'est passé « précédemment, dans sa vie ».

Elle nous parle de temps à autre pendant l'épisode, vérifiant que nous au moins, on a ri à sa blague ou nous confiant ce qui lui passe réellement par la tête pendant une conversation. A la fin de l'épisode, on a droit à un générique old school un peu kitsch mais qui par miracle fonctionne, avec le texte « you've been watching... » qui apparaît et les acteurs/personnages qui saluent le public.

Miranda, c'est Miranda le personnage. Elle a du mal à s'intégrer dans les situations sociales (qu'elle n'aime pas de toute façon), surtout celles impliquant ses amies d'enfance un peu bourgeoises, et finit toujours par se tourner en ridicule par sa maladresse dans les gestes (elle tombe, elle se retrouve à moitié à poil en public...) et dans les mots (elle partage des éléments embarrassants de sa vie, se retrouve à inventer des mensonges incroyables juste pour éviter une question...).

Mais elle garde une bonne humeur constante en toute situation. Très fantaisiste, elle aime imaginer des scènes de sa vie telles qu'elle aimerait qu'elles se déroulent, parfois à notre plus grande frustration; elle se met à chanter quand le coeur lui en dit, même au beau milieu d'un entretien d'embauche; elle tient conversation avec des fruits déguisés en bonhommes (le citron s'appelle Gordon) et s'invente des activités pour s'amuser seule chez elle.

Miranda, c'est aussi les personnages secondaires:

- Penny, la mère omniprésente et qui cherche à caser Miranda à tout prix. Elle pourrait facilement être agaçante si ses tentatives de marier sa fille n'étaient pas hilarantes tellement elles sont extrêmes, si elle n'avait pas ces tics de langage si spéciaux, ces allusions à sa vie sexuelle, et si on ne sentait pas une véritable affection entre mère et fille derrière tout ça.

- Stevie, la meilleure amie fidèle, très petite en comparaison avec Miranda (ce qui donne lieu à des gags bien sûr) et avec laquelle Miranda entretient une petite rivalité amusante (notamment l'épisode avec les chiens).

- Gary. Oooh, Gary. Il est très facile de se mettre à la place de Miranda et de craquer complètement pour lui.

Il a bien sûr un physique très avantageux mais il est surtout adorable et rentre dans les délires de Miranda (The Richards...). Parce qui est bien, c'est que Miranda et Gary sont avant tous des amis, ils sont complices, rient des blagues de l'autre, couvrent les mensonges/maladresses de l'autre (ok ça c'est surtout dans un sens!)...

- Clive qui travaille avec Gary au restaurant... entre autres activités ahem. Fervent supporter du couple Miranda/Gary.

- Tilly et Fanny (mais surtout Tilly), deux copines de pension de Miranda. Au début on se demande pourquoi elle les voit encore tellement elle n'a rien en commun avec elles mais Tilly est très drôle et elles amènent des situations très drôles.

Tout ça ne marcherait pas si les acteurs ne jouaient pas à 100% leurs rôles, peu importe le ridicule de la situation.

Alors en 2 mots... REGARDEZ MIRANDA!