oxtorrent
Accueil » Film » Blood Machines - Film (2020)

Blood Machines - Film (2020)

Film de Seth Ickerman, Raphaël Hernandez et Savitri Joly-Gonfard Aventure, comédie musicale et science-fiction 50 min 1 septembre 2020

BLOOD MACHINES suit deux chasseurs de l'espace qui traquent une machine tentant de s’émanciper. Après l’avoir abattue, ils assistent à un phénomène mystique : le spectre d’une jeune femme s’arrache de la carcasse mécanique comme si cette dernière avait une âme. Démarre une course poursuite à travers l’espace pour comprendre la nature de ce phénomène.

Film Blood Machines - Film (2020)
SERVEUR 1

BLOOD MACHINES de Seth Ickerman

En Février 2016 sortait le clip "Turbo Killer" de l'artiste de synthwave français Carpenter Brut. Il fut réalisé par "Seth Ickerman", un nom de scène derrière lequel se cachent deux êtres distincts. Bourré d'effets visuels détonants et surprenants, le clip fit beaucoup parler à l'époque et marqua clairement les esprits. La synthwave était encore un univers de niche et le berceau d'influences retro contenus dans Turbo Killer condensait habilement tout l'univers qui peut graviter autour de ce genre musical. Il allait même encore plus loin en se permettant de développer son propre univers en à peine quatre minutes.

Vint alors une idée, celle de produire un court-métrage qui pourrait servir de suite à ce clip et qui permettrait de développer encore plus le monde entraperçu à travers lui. Seth Ickerman lancèrent alors l'idée en cette même année et lui donnèrent un nom : BLOOD MACHINES. 1 an de tournage, deux ans de post-production et deux campagnes Kickstarter furent nécessaires pour mener le projet à bout. Avec une belle promesse, celle de pouvoir se plonger dans un opéra cosmique. Rien que ça! Le tout accompagné d'une bande originale inédite composée par Carpenter Brut!

Nous sommes en Septembre 2019 et j'ai eu l'honneur de pouvoir assister à l'avant première mondiale de ce qui est devenu depuis un moyen-métrage lors de la 25ème édition de l’Étrange Festival à Paris.

A bord du vaisseau intersidéral "Tracy", Vascan (Anders Heinrichsen) et Lago (Christian Erickson) viennent d'abattre une cible et atterrissent sur une planète mystérieuse afin de s'en approcher.

Ils sont interrompus par un groupe de femmes étranges qui tentent de défendre la carcasse du vaisseau fraîchement abattu sous entendant que ce véhicule serait "vivant." Celle qui semble être le leader de ce groupuscule - Corey (Elisa Lasowski) - enclenche avec l'aide de ses alliées une sorte de rituel. Une fois la cérémonie achevée se produit alors un "miracle", un "fantôme" s'extrait de cette machine et s'élève vers les cieux étoilés du cosmos. Nos deux protagonistes décident alors de suivre cette entité à travers l'espace afin de découvrir sa nature...

Blood Machines allie à la fois de la science-fiction "classique" en l"accompagnant d'éléments surnaturels tout droit sortis du fantastique. En voyant ce film, vous assisterez à un spectacle de premier ordre. Signifions tout d'abord que, ayant suivi de près le projet depuis son annonce, logiquement tout un tas d'attentes s’étaient créées en moi et j'ai imaginé à bien des reprises ce que pourrait être ce film. J'ai été surpris car ce n'est pas ce que j'attendais... Et c'est tant mieux! Il était grisant de découvrir quelque chose d'inédit, d'inattendu et de si expressif!

L'héritage du clip Turbo Killer est bel et bien présent et le moyen-métrage fourmille de moments musicaux tous plus épiques les uns que les autres. Curieusement une des scènes qui m'a le plus marqué est très simple, le personnage de Lago fixe intensément Corey et une musique hyper détonante et enivrante à la fois de Carpenter Brut s'enclenche, comme si ce moment était situé hors du temps... Le score est efficace et regorge de passages "cosmiques" dans la plus pure tradition d'un film se déroulant dans l'espace. On a bien sûr des moments électro avec des "catchy tunes" purement "darksynth" mais aussi des thèmes plus discrets et éthérés qui renforcent la pesanteur ésotérique et mystique qui traverse tout le déroulement de cette épopée...

Il y a un jonglage habile entre une narration classique commune à tout film, des moments contemplatifs et des passages hallucinatoires complètement fous sorti d'un imaginaire proprement génial et démentiel! On est émerveillé devant une direction artistique d'une telle richesse où se mêlent des influences variées certes mais surtout une identité très marquée : celle de Seth Ickerman. Les couleurs sont à la fois saturées voire psychédéliques tout en étant sombres, "sales" et racées.

Les vaisseaux spatiaux ont un "mechanical design" bio-organique du plus bel effet et sont clairement des personnages à part entière.

Ils crèvent l'écran et ont droit à une excellente mise en valeur. D'ailleurs l'intérieur du cockpit du Tracy, hyper-réaliste, froid et détaillé contraste avec l'aspect usé limite monstrueux et "animal" de l'apparence extérieure de cette machine sanglante. Le métrage impressionne techniquement mais ne manque pas de faire passer des idées et des messages forts à travers ses personnages marquants. Je me garderai de trop en dire pour ne pas spoiler mais beaucoup de sous-textes et d'interprétations sont possibles. La marque des bons films!

Le "climax" est d'une radicalité pure et extrême. Il transcende les sens et la perception. Il permet de comprendre partiellement ce qu'on est en train de voir, une oeuvre artistique brute et sans concession. Totalement personnelle et abstraite, la résultante d'un travail réflexif intense. Subjuguant! Les cinquante minutes sont passées très (trop?) vite mais le montage m'a semblé fluide et naturel. On viendrait presque à souhaiter en voir plus mais compte tenu des conditions dans lequel le film a été conçu il y a de quoi être pleinement satisfait.

Blood Machines est un film important. Il démontre que la passion peut accomplir bien des choses malgré les obstacles. Il prouve qu'il est possible (à un certain "prix") d'apporter des idées innovantes et créatives au sein d'un cinéma de genre qui peine à s'imposer en France...!

Je vous encourage vivement à voir le plus vite possible ce film dès que vous en aurez l'occasion!!

Si vous aimez le Space Opera, l'horreur, les sensations fortes et la Synthwave préparez vous à une expérience hors du commun!