oxtorrent
Accueil » Film » Trois étés - Film (2020)

Trois étés - Film (2020)

Film de Sandra Kogut Comédie et drame 1 h 34 min 11 mars 2020

Pour chaque Noël, Edgar et Marta organisent une grande fête dans leur luxueuse résidence d’été, avec leur gouvernante Mada et les employés de la maison. En trois ans, tout va basculer. Qu’arrive-t-il aux invisibles qui vivent dans l’ombre de leurs riches patrons, lorsque le monde de ces derniers implose ? Sous le regard de Mada et de Monsieur Lira, le père d’Edgar, c’est le Brésil qui s’effondre à l’aube du désastre de 2018.

Film Trois étés - Film (2020)
SERVEUR 1

Chronique du chaos social brésilien, peu de temps avant l'arrivée au pouvoir du redoutable Bolsonaro, Trois étés se place d'emblée du côté des exploités (les domestiques) dans une lutte des classes qui va changer d'âme avec de nombreux arrestations de corrompus (les élites). Le film de Sandra Kogut prend ainsi des allures de conte libertaire où l'auto-gestion remplace les rapports habituels de maîtres à "esclaves", sujet si souvent traité dans le cinéma brésilien. Au passage, dans sa tonalité et ses thématiques, Trois étés n'est pas sans rappeler La règle du jeu de Renoir, toutes proportions gardées. Scindé en trois parties, comme son titre l'indique, à l'époque charnière de Noël et de la fin de l'année (l'été dans l'hémisphère sud), le film est assez fréquemment elliptique et allusif, parfois de façon excessive, ce qui peut nuire à la bonne compréhension des faits et ne contribue pas à fluidifier un ensemble dont la rigueur de mise en scène n'est pas la principale qualité. Au demeurant, l'idée principale de Sandra Kogut est de suivre sans la lâcher sa pétulante et énergique héroïne, Mada, gouvernante d'une famille bourgeoise, femme à tout faire et commandante en chef d'une armée de domestiques bien dépourvue quand la crise est venue. Le film peut compter sur l'excellence et le charisme de l'actrice Regina Casé, sorte de Noémie Lvovsky, tropicale, mais le long-métrage pâtit de cette obsession à toujours coller à ses basques avec sa propension à s'exprimer de manière prolixe, en toutes circonstances. Trois étés penche vers la comédie sarcastique et ironique mais sans que la réalisation réussisse à suivre dans cette veine, trop arc-boutée sur une raideur un peu scolaire dans récit trop manichéen tant le portrait des nantis semble un tantinet caricaturale et atrophiée, en tous cas insuffisamment étayé.