oxtorrent
Accueil » Jeux » Ratchet & Clank : Nexus (2013) - Jeu vidéo

Ratchet & Clank : Nexus (2013) - Jeu vidéo

Jeu vidéo de Insomniac Games et Sony Interactive Entertainment PlayStation 3 Action-Aventure et plateforme 13 novembre 2013

Retour aux sources du jeu d'action plateformes avec cet épilogue offrant au joueur une nouvelle aventure solo ainsi que de nouveaux gadgets.

Film Ratchet & Clank : Nexus (2013)  - Jeu vidéo
SERVEUR 1

Ratchet & Clank était l'une des plus grandes saga de la marque PlayStation. Elle a débuté en 2002 et a tout de suite comblé ses joueurs, devenant immédiatement plébiscitée et reconnue comme une des forces de la console. Cette année sort Nexus, le douzième épisode de la saga (en comptant les deux opus PSP, mais sans compter l'épisode Going Mobile) ! Douze épisodes en onze années, c'est énorme. Malheureusement, la plèbe n'a pas tenu douze épisodes, et la saga est à présent bien moins populaire... Sony et Insomniac Games doivent moins croire au potentiel lucratif de la saga, tous deux décidant visiblement d'allouer le moins de ressource possible à la création de nouveaux titres.

Après deux opus où le studio de Caroline du Nord s'est essayé à différents concepts pour renouveler la franchise, les voilà aux commandes d'un épisode plus classique, censé conclure la saga Future. Cette perspective m'enjouait énormément ! J'aime beaucoup A Crack In Time (le dernier opus "Future"), mais mon plus gros reproche allait à son scénario qui était lui aussi censé conclure cette trilogie ! Or il ne le faisait pas du tout, et oubliait totalement de faire suite à tout un tas d'éléments amorcés dans Opération Destruction. L'existence même de Nexus fait remonter ACIT dans mon estime.

Cependant, là où la série Ratchet & Clank aurait eu besoin d'un opus massif pour faire remonter sa cote de popularité, on nous offre ici un volet simple, où le manque de budget est clairement visible. L'impression de jouer à un épisode PS2 avec des graphismes de PS3 ne m'a pas quitté pendant toute ma progression.

Le jeu est plutôt joli, les effets d'explosions rendent bien, ça voltige partout à l'écran, la frame chute un peu sur la version dématérialisée mais rien de méchant, le problème n'est pas là. Nexus est simplement moins grandiloquent que ses prédécesseurs. Si les décors sont en eux-mêmes assez jolis et travaillés, il n'y a pas de grands panoramas éblouissants, les planètes manquent un peu de vie, les fonds sont presque vides... A ce niveau, le jeu souffre de la comparaison avec Sly 4 sorti cette année, qui offrait des petits mondes ouverts pleins de vie et resplendissants. De même, si parfois les niveaux sont un peu ouverts, on aura toujours l'impression d'être coincés dans des couloirs assez serrés, de voir un peu l'architecture des niveaux, d'avancer dans un jeu vidéo et non dans un univers réel. Bien sûr, on pourra me dire que la planète Thram est ouverte et nous offre la liberté de nous y déplacer à toute vitesse... Oui c'est vrai, mais elle souffre de gros problèmes techniques comme du clipping et un certain manque de profondeur. De mémoire, c'était mieux fait dans la planète Sargasso d'Opération Destruction. C'est ce sentiment là qui me rappelle la PS2, là où il était normal de retrouver ces défauts, alors que ça s'atténuait dans les épisodes Futures. Ou peut-être est-ce simplement que mes souvenirs de ceux-ci sont assez flous...

Mais cela n'est pas vraiment gênant, cela contribue simplement à donner cette impression d'avoir un jeu produit à moindre coût (mais vendu à moindre coût, heureusement). En lui-même, ce nouveau Ratchet est vraiment cool. Pourtant, il ne fait rien de vraiment nouveaux, il apporte un nouveau gadget vraiment sympa pour ses phases de plateforme, de nouvelles phases avec Clank assez chouettes dans leur concept... Ce n'est pas cet opus qui révolutionnera la saga, mais ce qui est fait est bien fait : on s'éclate constamment. Mieux encore, en mode difficile on retrouvera le challenge que nous offrait les opus PS2, avec des checkpoints assez espacés et une vie qui descend à toute allure. Je n'ai pas encore fait le mode défi, mais le challenge y est parait-il encore plus élevé. On se prend donc vite au jeu, à bondir, à défourailler tous les ennemis en esquivant au maximum, il y a parfois de bons moments de tensions ! Un nouveau gadget assez cool fait office de jetpack dans certaines zones, et permet alors des combats aériens bien funs ! Dans le même ordre d'idée, il y a comme toujours une arène qui ne change rien à la formule, mais qui tient bien en haleine niveau challenge si on y va avant d'être complètement upgradé.

En parlant des upgrades, le jeu propose un nouveau système d'amélioration d'armes que j'ai trouvé intelligent et prenant, et qui permet de bien sentir leurs évolutions. Les armes sont d'ailleurs elles-aussi classiques, reprenant ce qui s'est fait de mieux dans la série pour offrir un arsenal où rien ne sera laissé de côté. Il y a deux nouvelles armes, proposant des concepts nouveaux, que j'ai trouvé vraiment cools et originales.

Nexus, c'est du fun, de l'humour qui touche juste, du shoot, de la plate-forme comme on les aime, dans des planètes soignées que l'on prend plaisir à parcourir, le tout enveloppé dans des cinématiques de qualité... Oui mais est-il indispensable ? Pas vraiment. Niveau scénario, il n'apporte rien, ou pas grand chose. Il ne répond pas aux mystères, mais leur donne à sa façon une fin. C'est toujours une meilleure conclusion que ACIT, car au moins dans celui-ci on retrouve Talwyn, Cronk et Zéphyr, et tout ce qui les entoure, ce qui avait été précédemment oublié. En elle-même, l'histoire se suit bien, même si elle est assez plate et prévisible. C'est une petite histoire pour un petit jeu, et son final est tout de même assez épique ! (de l'épique cheap, mais de l'équipe quand même). Le boss de fin est d'ailleurs plutôt ardu.

Les ambitions de Nexus n'étaient donc pas de proposer le parfait jeu d'action/plateforme, mais simplement d'offrir une bonne aventure de Ratchet & Clank. Une aventure dispensable, mais agréable à parcourir. D'ailleurs, en terme d'ambitions je trouve le jeu comparable à un spin-off sur console portable, au sens large... Tel que Uncharted Golden Abyss, Ratchet Size Matters, GoW Ghost of Sparta, Silent Hill Origins... C'est à dire proposer un nouvel opus scolaire mais efficace, capable de ravir les fans, mais sans aucune volonté de proposer l'expérience la plus extraordinaire possible. En cela le pari est plus que réussi ! C'est donc un opus à conseiller aux fans de la série, ou simplement à ceux qui ont envie à nouveau de rejouer à Ratchet, ils y trouveront leur compte. Moi en tout cas, il m'a rappelé pourquoi cette série est l'une de mes préférées, et m'a donné envie de refaire tous les autres opus tellement rejouer à Ratchet m'a plu.

C'est donc simplement dommage que Ratchet revienne à nouveau avec un opus low budget, car ce n'est pas cela qui redorera le blason de la série. Celle-ci a besoin d'opus aux grandes ambitions, car elle a tout le potentiel pour nous en offrir. Il faut voir grand, il faut voir épique, il faut nous offrir des batailles intenses et des environnements enchanteurs... Mais ce n'est pas avec si peu de budget qu'elle peut y arriver. C'est d'ailleurs complètement naze d'un point de vue marketing car Sony produit et réalise actuellement un film sur la franchise pour début 2015, alors à moins de sortir un gros épisode PS4 à ce moment là, ce n'est pas comme ça que le film fonctionnera...

J'espère que ce dernier opus sur PlayStation 3 ne sera pas le dernier opus de la franchise, et qu'elle reviendra sur la nouvelle console de Sony, en étant encore plus belle et plus forte. Si Nexus se contente de faire le boulot en le faisant bien, je pense que c'est la dernière fois que l'on pourra s'en contenter. Il faudra un jour décider soit de l'orienter vers des cimes plus alléchantes, soit d'oser baisser le rideau à jamais...