oxtorrent
Accueil » Jeux » The Wolf Among Us - A Telltale Games Series (2014) - Jeu vidéo

The Wolf Among Us - A Telltale Games Series (2014) - Jeu vidéo

Jeu vidéo de Telltale Games PlayStation 4, PlayStation 3, PS Vita et 7 autres Aventure et fiction interactive 8 juillet 2014

Un jeu d'aventure Point & Click en cinq épisodes, mettant en scène le Bigby Wolf tiré de la série de comic books Fables de Bill Willingham.

Film The Wolf Among Us - A Telltale Games Series (2014)  - Jeu vidéo
SERVEUR 1

N'ayant pas lu les comics dont s'inspire ce Point and Click (ça s’ajoute désormais à la longue, très longue, trop longue liste des choses que je dois faire avant de mourir), c’est avec cette adaptation de Telltate que j'ai découvert son univers. S’étant spécialisés dans cette formule qu’ils ont décliné à bien des univers que j’affectionne (Game of Thrones, Walking Dead, Marvel...), il est assez amusant de constater que c’est avec un univers que je ne connaissais pas du tout que cette formule a le mieux marcher pour moi.

La qualité d’écriture mêlé à la qualité des doublages anglais font que j’ai pu avoir de l’empathie pour un personnage en quelques phrases, rendant une scène poignante, ou au moins avec un fort impact, très facilement d’autant que le jeu profite d’une certaine maturité brillamment combinée à des contes populaires qui souvent en manquent, il aurait été si facile de se planter là-dessus et pourtant j’ai trouvé ce mélange intelligent et très bien exécuté. Le scénario est rythmé de façon à multiplier les cliffhangers pour tenir en haleine tout en esquissant au passage bien des thématiques intelligentes.

Le jeu d’enquête est très bien élaboré en ce sens que je me suis senti investi, j’ai eu le sentiment d’avoir de vrais choix à faire et non-manichéen, quand deux de nos suspects s’enfuient et qu’on doit choisir lequel poursuivre il n’est pas question de faire ce qui est annoncé comme juste ou non mais ce que l’on croit être le plus juste. J’adore le personnage principal, un protagoniste sombre, badass sur lequel on peut appliquer notre vision de ce qu’il doit être, un grand méchant loup seulement en apparence ou qui mérite sa réputation et plus encore. Les différents antagonistes ne sont pas en reste, mention spéciale à la fin de l’épisode qui introduit le personnage de Bloody Mary.

Si techniquement on retrouve toujours des textures peu heureuses ici et là je trouve que The Wolf Among Us est le plus beau jeu proposé par Telltate, il n’y a pas d’effets de flou hideux comme dans un Game of Thrones, l’utilisation des effets de lumière et de fumée est bien plus pertinente que n’importe où ailleurs, le jeu dégage un esthétisme bien particulier... et en plus la musique accompagne très efficacement les moments épiques, les moments dramatiques, les moments de suspense, les moments pour se poser... un tour de force d’autant plus appréciable que le compositeur n’a pas pu se référer à l’œuvre originale, les comics n’ayant jamais été adapté avec des musiques auparavant.

Au rang des défauts, on notera tout de même l’absence de traduction officielle pour le sous-titrage, au début de leurs jeux c’était compréhensible, c’est une dépense qu’il peut être intelligent d’éviter quand on a pas un gros budget, mais avec leur renommée acquise et les excellentes ventes qui en ont découlé depuis on ne me fera pas croire que c’est autre chose que de la fainéantise en mode de toute façon les fans de chaque pays feront la trad pour nous sans rien demander pourquoi se fatiguer à la faire nous-même ? Par contre pour la durée je ne suis pas d’accord comme quoi elle serait trop courte, oui elle l’est mais non ce n’est pas un problème car c’est très bien rythmé et quand un Telltate dure plus longtemps c’est à cause de temps morts qui ne servent pas forcément l’intérêt du jeu.

Bon et évidemment le gameplay est toujours aussi basique avec beaucoup de phases d’action à coup de QTE qui des fois ne servent absolument à rien, ne faites pas le QTE, trompez vous de touche, faites-le à vitesse mach 2 ça ne changera rien du tout à l’animation qui suivra, c’est pas toujours comme ça mais quand ça l’est on est clairement face à du QTE juste là pour nous faire croire qu’on joue alors qu’on regarde une simple cinématique, c’est le principal défaut que je soulèverai, ça ne m’empêche pas d’adorer le reste mais rien que pour que ça impossible pour lui comme pour un jeu Telltate d’avoir une note supérieure à 8.

Malgré ces soucis, je suis ressorti vraiment convaincu de cette franchise et de cette adaptation, surpris de par des personnages intéressants, un scénario travaillé, un esthétisme soigné, des grands moments, des choix qui donnent vraiment l'impression d'influer sur l'histoire même si c'est pas toujours vrai, mon Point and Click de Teltate préféré et pourtant la concurrence est rude.