oxtorrent
Accueil » Jeux » La Grande Aventure LEGO : Le Jeu vidéo (2014) - Jeu vidéo

La Grande Aventure LEGO : Le Jeu vidéo (2014) - Jeu vidéo

Jeu vidéo de Traveller's Tales et Warner Bros. Games PlayStation 4, PlayStation 3, Xbox One et 6 autres Action, action-aventure et aventure 19 février 2014

Jeu d'aventure reprenant l'univers et les personnages du film du même nom inspiré par la licence LEGO.

Film La Grande Aventure LEGO : Le Jeu vidéo (2014)  - Jeu vidéo
SERVEUR 1

Après avoir beaucoup rigolé devant le film "La Grande Aventure Lego" j'ai craqué pour le jeu vidéo, ce dernier était en promotion sur le Xbox Live...

C'est le premier jeu estampillé Lego que j'essaye. Ce n'est pas le premier ni le seul qui existe. Lego Batman, Lego le seigneur des anneaux, Lego Marvel... Les déclinaisons sont multiples et il y en a pour tous les goûts.

J'ai pris cette version car j'avais beaucoup accroché au film, loufoque et touchant, c'était la bonne surprise en 2014. Le jeu vidéo est calqué sur le film, on retrouve le même (z)héro, et les mêmes super héros. Je n'ai pas beaucoup avancé dans le jeu mais je le trouve super accrochant. Il est possible d'y jouer à 2 sur le même écran. J'en ai d'ailleurs profité pour filer la seconde manette à madame histoire d'essayer. On s'est bien marrés, même si au bout de 10 minutes, elle avait déjà des crampes aux doigts :D

Le jeu est assez simple, un bouton pour taper (ou activer son pouvoir) un autre pour interagir avec les objets ou construire les legos, et un dernier pour switcher entre nos héros pour tirer partie de leurs habilitées (la fille saute plus haut et peut s'accrocher aux murs, le mecano peut enclencher les mécanismes, etc)

Le jeu se déroule en environnement semi ouvert, entre les missions, il est possible de se balader dans la ville pour dénicher passages secrets et autres bonus cachés. Le film est vraiment bien retranscrit au lego prêt, les cinématiques sont d'ailleurs des extraits exacts du film, on a vraiment l'impression de le regarder et d'accomplir ensuite sois-même ses exploits de maître constructeur. La loufoquerie et la bande son ont été respectées.