oxtorrent
Accueil » Jeux » Game of Thrones - A Telltale Games Series (2015) - Jeu vidéo

Game of Thrones - A Telltale Games Series (2015) - Jeu vidéo

Jeu vidéo de Telltale Games PlayStation 4, PlayStation 3, Xbox One et 6 autres Aventure et fiction interactive 17 novembre 2015

Adaptation du Trône de fer en histoire interactive par le studio Telltale, connu pour l'adaptation de Walking Dead et les jeux Sam & Max.

Film Game of Thrones - A Telltale Games Series (2015)  - Jeu vidéo
SERVEUR 1

J'adore Telltale. Et non, je n'ai pas honte. C'est mon côté pigeon (Bah, ouais, je joue même aux sims... Comment ça j'ai perdu toute crédibilité ?). J'ai donc découvert ces merveilleux développeurs avec la série des Walking Dead. J'ai adoré, dévoré les deux saisons. J'ai pleuré à la fin. J'ai même recommencé avec d'autres choix, et je me suis dit "pff, cette bande de fumiste, en vrai, mes choix n'ont aucun impact et les gens que je sauve finissent forcément par crever." Mais ce n'était pas grave ! Peu m'importait que la rejouabilité soit inexistante, je ne pouvais pas cracher sur un jeu qui m'avait donné autant de plaisir.

Mais nous sommes ici aujourd'hui pour parler de Game of thrones ... J'ai acheté le jeu à sa sortie (pigeon je vous ai dit) mais bon, faute de traduction française (merci de penser à vos fans francophones, développeurs démoniaques), après le premier épisode, je ne me suis pas acharné. J'ai donc, eh bien, oublié le jeu jusqu'à dimanche dernier. N'ayant rien à faire de constructif, je me suis dit "hé ! Mais j'pourrai télécharger des patch fr et boucler ce jeu au lieu d'aller voter ! Youpi !". Et c'était parti.

Bon déjà, on repart du début. Ah mais Ironwood ça veut dire Ferrugiers ! Je me demande comment j'ai pu comprendre les dialogues sans cette partie-là. Bon heureusement que je recommence. Je fais une partie bienveillante. Mon écuyer s'écrase sous les paroles blessantes de son camarade. J'aime ça. (Mon côté maso.) Ah ! On se retrouve pendant les noces pourpres ! Mon passage préféré ! Celui que j'ai lu deux fois pour être sûr que Robb était bien mort tant ça sonnait improbable ! Bon manque de bol, je participe pas au repas. Dommage. Tout le monde crève, c'est dramatique. J'm'en fous, j'les connaissais pas. Merde papa est mort. Je saigne ses agresseurs comme des porcs, chui gentil mais y'a des limites. Et voilà, le jeu est lancé.

Le monde est cruel, c'est ce qu'on apprend dans ce jeu. Pas de soucis, j'avais déjà retenu la leçon en lisant les bouquins et en matant la série. On perd l'un de nos personnages dès le début, normal, je n'en attendais pas moins de Ramsay. Cela n'a aucune importance, on retrouve Rodrick le fils prodigue. J'aime bien Rodrick, il est cassé, il me fait penser à Glotka dans la première loi. Mais putain qu'est-ce qu'on se traîne avec lui ! Alors je préfère Asher, il est le perso avec lequel je me lâche. À chacun de ses dialogues, je choisis la réponse la plus cynique, la plus drôle et je me fous des conséquences. Je suis quand même cool avec Bershka, c'est ma soeur. Et je préférerai partir jouer les mercenaires avec elle que retourner sauver les Forrester. Passons, je suis l'histoire, après tout je n'ai aucun autre choix (drôle, non ?). Comme d'hab (série/livre), tout ce qui se passe au mur est ennuyeux. Jon qui défend le p'tit nouveau alors qu'il le connait ni d'Eve ni d'Adam, tout ça pour inclure un perso de la série. (J'ai lu dans une autre critique que Cersei utilisait Mira, une servante, et que ça n'avait aucun sens parce que Cersei ne côtoie pas les domestiques et n'en a rien à foutre d'eux, je suis d'accord. En plus elle sert à rien et c'est carrément bancal de demander à une Amie de Tyrion d'aller lui tirer les vers du nez. Je sais que Cersei n'est pas fut-fut mais quand même). Bref passons. OUAH ! J'me fais défoncer chez l'vilain. Un carreau d'Arbalète dans le coeur, tout le monde crève. Game over. Dommage. Cela aurait pu rester un véritable choix du jeu et après ça, on joue Talia qui doit s'enfuir. Mais non. Je recommence et je sors en vie. Plus personne au château. J'avais laissé mes guerriers d'élite. Ramsay est quand même entré, avec trois gardes et les a tous défoncés. Bon. Je finis par me demander si mes choix ont un impact (oui, la réflexion vient tardivement, chez moi.). Parce que cette situation aurait été plausible si je n'avais pas laissé mes tireurs EXPRES chez moi pour parer cette éventualité.

Bon c'est pas grave. Je me réconcilie avec Eleana sur l'oreiller. Cool. Belle gosse. Je l'aime. Talia a trouvé le traître. Brave petite. CE FAUX-CUL ! Je le savais depuis le début. Mais ... Tout ceci n'est pas logique. Mon père (dans le jeu hein) lui faisait confiance, il ne lui a parlé qu'à lui du Bosquet du Nord ... Pourquoi me trahirait-il ? Non, vraiment, j'y crois pas une seconde. Mais je le tue. Parce que chez moi, les traîtres font pas un pli. Entre temps, j'me suis éclaté avec Asher. Mais cette salope de mère des dragons m'en veut, parce que j'ai laissé ma soeur buter son maître. C'est une connasse. Je le savais déjà. Et comme j'ai utilisé que des dialogues provocateurs, elle me laisse partir la queue entre les jambes. La salope. Bon, j'retente, voir si une autre réponse lui convient mieux. Oui ma Bershka était esclavagée. Wah de l'or. Mais pas d'armées. Tu sers à rien connasse. (Petite pause, je vais voir si j'avais mon armée en ne tuant pas le maître. SURPRISE ! Non. Donc au final, je suis content d'avoir aidé mon amie mais ... À quoi me servait ce putain de choix crucial alors ?) Super. Je repars avec mon or et j'engage des tueurs badass (puis comme je suis con, je demande à me battre contre le meilleur et j'le tue pas. Pour leur prouver que je vaux mieux qu'eux !). Chapitre de 5 minutes, sur le bateau. On est parti avec 6 clampins, je sens que l'vieux vilain va s'prendre une dérouillée !

Embuscade au port. J'peux pas dire que j'm'y attendais pas. Mais comme je joue des mecs un peu cons, on tombe dans le piège (de toute façon, quoi que je dise, Rodrick allait chercher son frère, foutu destin). Bon, je préfère Asher, je laisse Rodrick derrière. Et là c'est dommage parce que je voyais d'ici les engueulades sur les façons de sauver le royaume et ça m'éclatait. Tant pis. Je pars, je bute tous les poursuivants et je retourne à ma maison où tout le monde m'accueille avec joie. C'pas comme si vous m'aviez exilé des années plus tôt ! J'ai oublié de dire que l'autre naze avait trouvé le bosquet du Nord et ça c'est cool !

Je crois qu'à cet instant, je me suis dit que c'était mort. Qu'on pouvait pas terminer la saison dans le chapitre 6 parce que, comme dans la série et dans les bouquins, les portes ouvertes sont bien trop nombreuses. Donc, pour ça, le jeu ressemble à ses parents. G.R.R Martin l'avoue lui-même, il ne sait pas où il va. Aucune intrigue ne se termine, un personnage meurt, puis revient à la vie. Une ville est sauvée des maîtres esclaves, une autre est reprise. C'est interminable et le jeu donne bien cette impression. Sauf qu'on peut se dire que ça se finira, quand tous les perso seront morts (et on en est pas loin !).

J'ai commencé le dernier chapitre. J'ai accepté d'épouser le grand malade avec Mira, parce que je veux lui rendre la vie insupportable. Et je suis devenu copain avec les sauvageons (je viens de capter qu'ils sont les enfants de Forrester aussi, manquerait plus qu'on les joue). Et je me suis arrêté. Je suis curieux alors, j'ai lu un peu ce qu'il se passait. Forcément, saison 2 prévue. Forcément, on ne va pas gagner la guerre avec nos 6 guerriers de Meereen. Forcément, il n'y a rien qui se termine. Mais franchement, est-ce que ça nous étonne ? Non.

J'ai pris plaisir à faire ce jeu et je l'adore. Il m'a fait pleurer, il m'a fait rire et je me suis éclaté. Je n'ai aucun pouvoir sur le destin des perso mais la force de Telltale, c'est de nous en donner l'illusion à la perfection. Ce sont des feignants, nous donner de vrais choix, ça rendrait leur boulot plus compliqué alors ils font semblant et quand tu fais le jeu une fois, eh ben c'est génial parce que t'as vraiment la sensation de contrôler les choses et tu y prends du plaisir. Et puis quand tu retentes le jeu, tu te rends compte que tu n'avais que peu d'impact, ou que les choix sont insignifiants. J'ai lu que Rodrick ou Asher avaient les mêmes propositions de combat contre le vilain et ... C'est normal ça ?

On peut donc en conclure que ce sont des fumistes chez Telltale, que je les hais. Mais que j'achèterai cette putain de saison 2 (comme tous les pigeons). Alors merci.