oxtorrent
Accueil » Jeux » Need for Speed (2015) - Jeu vidéo

Need for Speed (2015) - Jeu vidéo

Jeu vidéo de Ghost Games et Electronic Arts PlayStation 4, Xbox One et PC Course et sport 3 novembre 2015

Reboot de la licence mettant en scène des courses de bolides en milieu urbain dans un grand monde ouvert, proposant une personnalisation poussée des voitures.

Film Need for Speed (2015)  - Jeu vidéo
SERVEUR 1

Aujourd'hui, on ne dit plus "tuning", on préfère dire "customisation", ça sonne moins barbare.

Le trailer de l'E3 avec le barbu en chemise à carreaux (Travis) affichait la couleur : faut libérer ton esprit artistique, mon jeune ami. La cause ? Parce que ça fait depuis 2011 avec Shift 2 que la saga Need For Speed se prive de ce luxe et que les fans ne cessent de demander ça chaque année. En vain. Beauf ? Je trouverais ça étroit d'esprit de se limiter à ce terme à propos de ce milieu. D'ailleurs, le jeu cherche l'authenticité. Parce que vous voyez, le Nakai-san dont on vous rabâchera les oreilles 36 000 fois dans vos péripéties, il existe bel est bien, et il en est de même pour tous les guests du jeu. Une façon intelligente de leur faire de la pub, et en même temps de plonger le joueur dans une ambiance des plus immersives. Et puis gardons du recul, on parle d'un jeu vidéo... Avec un petit peu de goût, il est tout à fait possible de faire de jolies voitures d'ailleurs. Il y a quand même des outils assez précis (même si il manque toujours la fonction miroir pour faire des vinyles symétriques m'fin bref, ça va être ajouté dans la prochaine MAJ). Et petite chose à dire en plus au niveau des pièces (ce qui explique également mon titre) : Profitez-en bien, il n'y a qu'ici que vous trouverez autant d'accessoires de custo aussi peu cher (500$ les accessoires type pare-choc à mettre sur ton bolide que tu viens de t'acheter 90.000$ au calme).

Le Need For Speed de 2015 passe en mode reboot. On se tourne donc vers la course urbaine clandestine, les grandes heures de la saga remises au goût du jour, le tout sous un scénario des plus fluides et simple, mais que je trouve au final efficace. On incarne un pilote lambda qui rencontre des pilotes lambda, et il doit se faire remarquer à travers des cours... des missions, pardon, et montrer qu'il est le meilleur. Cette légèreté du scénario pourrait décevoir, mais personnellement elle me plaît, parce qu'elle s'ouvre vraiment à tout le monde et introduit ce qui semble être une remise à zéro des compteurs : le titre n'a rien de superflu. Quand on parlait de Most Wanted (le premier du nom, l'autre n'a jamais existé), le but était de faire monter sa prime pour pouvoir défier le trouduc ultime qui avait triché pour gagner ta super BM lors d'un duel (le jeu a mal vieilli). Carbon misait sur les territoires de crew, avec notre propre crew à former etc (ce qu'on peut retrouver plus ou moins ici en plus il me semble puisqu'on peut en faire une), et Undercover était plus axé enquête, policier, ce genre de connerie (même si je n'y ai jamais joué). Là, il n'y a rien à dire. On est dans le milieu, point barre.

Enfin, comme dans 90% des jeux de voitures, il faudra s'adapter à la conduite des bolides. Certains passent leur tour, pourquoi ne pas essayer d'insister un peu ? Une fois prise en main, elle devient très agréable.

Quelques petits points négatifs à présent, parce qu'il en faut bien... Déjà, on a beau avoir des options de custo assez poussées, il n'empêche pas que la démo vendait plus de rêve que prévu à l'E3 : de toutes les voitures que j'ai acheté, aucune n'a, pour le moment, laissé la liberté de lui modifier les feux. Idem en ce qui concerne bon nombres d'autres options, comme les rétroviseurs, les ailes, les splitters... ce sont des options disponibles uniquement pour deux/trois voitures dans le catalogue et point barre... et je trouve ça un peu léger de venir clamer la liberté de customisation quand on en offre 1/10 de ce qu'elle devrait idéalement être.

Déception au niveau de la carte de jeu, certes variée au niveau des environnements, mais composée de 3-4 petits quartiers reliés par une autoroute, s'articulant autour d'un grand plan d'eau. On retrouvera des canyons au nord, des collines au sud-ouest, mais la teuf s'arrêtera là...

L'I.A. à présent, a été plutôt critiquée, et moi-même je ne la trouve pas des plus formidables, mais je dirais plutôt qu'elle est passable. En ce qui concerne les concurrents, elle est bonne. En ce qui concerne les policiers, il y a de quoi rire : il est tout à fait possible de les semer en poussant un peu trop rapidement sur un boulevard, et ce avec le niveau de recherche maximal (je parle même pas des niveaux inférieurs avec la simple voiture de patrouille...)... le système est loin d'être aussi folichon que du temps de Most Wanted... on peut même le comparer aux tous derniers NFS parus. Quant à la circulation, étant donné qu'elle se fait plutôt discrète, je n'aurais pas grand chose à dire dessus (le jeu se passe en pleine nuit donc je pense que c'est voulu). Ce que je sais, c'est que trouver des automobilistes qui roulent posément sur la voie de gauche en pleine rue alors qu'ils sont tout seul sur la route, on a vu plus crédible. Mais bon, la circulation n'a jamais été le point fort de la licence je trouve...

Dans l'ensemble, un reboot intéressant et maîtrisé dans son thème, agréable et juste, qui laisse place à différentes façons de jouer, mais loin de chercher à pousser ses concepts dans des sentiers expérimentaux. Cependant, il laisse préfigurer un avenir radieux à la licence si elle s'appuie sur cet opus pour faire avancer les prochains jeux, qui à mon avis auront des directives plus précises.

La prise de risque, ce n'est pas pour tout de suite. Mais ça ne le pénalisera pas.