oxtorrent
Accueil » Jeux » The Evil Within 2 (2017) - Jeu vidéo

The Evil Within 2 (2017) - Jeu vidéo

Jeu vidéo de Tango Gameworks et Bethesda Softworks PC, Xbox One et PlayStation 4 Action-Aventure et survie 13 octobre 2017

Film The Evil Within 2 (2017)  - Jeu vidéo
SERVEUR 1

Développeur : Tango Gameworks Éditeur : Bethesda Softworks

Résumé

Je vais le dire tout de suite, je considère The Evil Within 2 comme un chef d'oeuvre de l'action horrifique tout comme le premier.

Que dire, j'ai eu une claque avec ce jeu, il fait honneur au premier avec de nouvelles idées extrêmement bien implanté en jeu. The Evil Within 2 propose des environnements beaucoup plus ouvert quand son aîné (je n'ai passé pas loin de 3h juste dans le chapitre 3, et ouais). Graphiquement le jeu est beaucoup plus beau à l'oeil (modélisation des visages, lumière, tout ça), l'histoire est bien meilleur & surtout bien moins mindfuck, il y a toujours un aussi bon feeling au niveau du gameplay (mieux que dans le 1), la direction artistique est toujours autant épatante, la variété des environnements aussi. L'ambiance est toujours aussi malsaine (mais ça fait moins peur que le premier), mais pour ceux qui aiment le gore, vous aller être servi dans ce jeu. Par contre tout n'est pas parfait, le jeu propose des choix de dialogues alors que... mouais ça fonctionne moyen, la synchronisation labiale n'est pas très réussie & les boss sont très moyen & en sous-nombre. C'était quelque chose que j'avais adoré dans le premier, mais qui n'est pas présent dans cet opus, putain, ça aurait été tellement bien d'avoir autant de boss :(. En tout cas, Evil Within est une série que j'adore, je la porte dans mon coeur puis voilà, je vous emmerde & je rentre à ma maison !

Ce qui m'a plu

L'histoire du jeu se concentre plus sur la famille de Sebastian qui était à peine effleuré dans le premier, ça fait plaisir de connaître son passé plus en détail.

Retrouver Sebastian Castellanos dans une nouvelle aventure horrifique, sans savoir réellement pourquoi, c'est un personnage que j'affectionne beaucoup.

Graphiquement, ce n'est pas une claque, mais The Evil Within 2 est beaucoup plus agréable à l'oeil que son aîné.

Un gameplay plus souple, mais qui garde l'aspect rigide du premier quand même. Ça reste beaucoup plus agréable en main par contre. Le jeu est toujours aussi complet avec un personnage qui évolue au fil de l'aventure.

Toujours autant de folie dans l'environnement, étant donné qu'on navigue dans un rêve du début à la fin, le jeu offre des panoramas vraiment impressionnant avec un design parfois très fantastique (des villes qui volent, etc...).

Une direction artistique de haute volée, moi, j'adore l'univers du jeu !

Comme toujours, un large éventail d'armes pour notre plus grand plaisir (handgun, shotgun, sniper, lance-flamme, mitrailette, etc..)

Le doublage français est de bonne qualité

La nouveauté qui fait plaisir, les zones ouvertes ! Place à l'exploration dans ce The Evil Within 2. Franchement, c'est vraiment une idée super bien implantée, car ce n'est pas qu'une zone ouverte pour être ouverte. Je m'explique, pendant votre exploration, des évènements arriveront pour ponctuer votre petite aventure, poursuite, quête annexe, combat, tout ça se débloque uniquement en explorant la carte du monde disponible en jeu. Ça créer un sentiment de stress, car vous pouvez vous faire poursuivre n'importe quand par un fantôme vraiment épeurant, ah ça oui. Du coup, on explore, mais on a toujours la peur d'entrée dans une maison, car il est possible d'avoir un évènement plutôt difficile, m'enfin, tout ça pour dire que GROS OUI pour les zones ouvertes, très content de cette idée !

Un système de compétence (augmentation de personnage) très complet qui permet vraiment de choisir l'approche qu'on veut faire du gameplay. Vous voulez être full infiltration ? c'est possible d'être vraiment très efficace avec les augmentations, comme vous pouvez être un gros bourrin avec plus de vie, etc...

L'exploration est primordiale pour trouver des sacs de munitions ou autres pour vous aider dans votre aventure, The Evil Within 2 mise beaucoup plus sur l'exploration de zone, ce qui fonctionne très bien.

Le commissariat qui fait office de HUB est très sympa, l'ambiance est plutôt chaleureuse pour un petit moment de tranquillité avec en supplément un petit chaton noir tout ronron !

Le stand de tir, à l'instar d'un Resident Evil 4, il vous sera possible de tester vos capacités à tirer sur des méchants pas gentils avec des récompenses en bout de ligne vraiment pas mal !

Certaines phases de gameplay qui sont très semblable aux phases de l'épouvantail dans Batman Arkham Asylum pour ceux qui connaissent, ça rend très bien en jeu !

L'ambiance du jeu est plus détendue que le premier jeu grâce aux zones ouvertes, mais le coté malsain & gore est toujours présent, ne vous inquiété pas ! The Evil Within 2 mise (tout comme le premier) tout sur une atmosphère pesante, malsaine que sur la peur véritable, j'ai eu des frissons parfois, mais ça reste très "soft" comme jeu.

Je n'ai pas rencontré de véritable screamer, ce qui fait plaisir, comme le premier, le jeu arrive à faire frissonner sans avoir besoin de placer des choses qui explosent dans l'écran pour faire réagir le joueur, c'est un tour de force !

La mise en scène globale est très réussie, mais le passage (kidman - Sebastian) encore plus, j'ai adoré ce moment.

Des quêtes annexes très potable pour un jeu qui n'en nécessite pas vraiment en plus. J'ai été agréablement surpris d'en voir dans le jeu, surtout que ça fonctionne très bien.

Les récompenses une fois le jeu terminé, je ne dirai rien, mais je pense n'avoir jamais autant rigolé devant un jeu, le troll au plus haut de son art, bravo !

La bande sonore bien que très discrète comporte quelques thèmes vraiment sympa !

The Ordinary World - Serenade for Strings - Making Your Way Home

SPOIL DANS CETTE LIGNE : le combat de boss contre Théodore qui nous refait vivre les combats stressant du premier, j'ai adoré ce passage !

Les points neutres

Le système de dialogue, c'est une nouveauté qui ne rajoute absolument rien au jeu, ce n'est pas horrible, mais je n'en vois vraiment pas l'intérêt dans le jeu.

Les boss sont toujours présents, mais sont trop peux nombreux & manque de challenge si on compare au premier.

Les antagonistes, j'avais bien aimé l'artiste, surtout la façon dont il tuait, mais plus l'aventure avance, moins les antagonistes ont de charisme X).

Ce qui m'a déplu

Les vieux script des ennemis qui font tellement vieillot, ça passe beaucoup moins bien aujourd'hui...

La synchronisation labiale loin d'être parfaite, ça se voit trop en jeu.

L'IA est loin d'être réactive, il suffit de s'éloigner un peu pour qu'il nous perde de vue, ce qui facilite beaucoup le jeu.

Le jeu est trop généreux avec le joueur, l'aventure est très facile si on compare au premier :/.