oxtorrent
Accueil » Jeux » The Walking Dead 4x04 : Take Us Back (2019) - Jeu vidéo

The Walking Dead 4x04 : Take Us Back (2019) - Jeu vidéo

Épisode de jeu de Skybound Games et Telltale Games Nintendo Switch, Xbox One, PlayStation 4 et PC Aventure et fiction interactive 2019

Dernier épisode de la saison finale de The Walking Dead - The Telltale Series.

Film The Walking Dead 4x04 : Take Us Back (2019)  - Jeu vidéo
SERVEUR 1

Nous sommes le 26 Mars, et j'attends ce moment depuis des années. J'ai refait les saisons 1,2 et 3 un bon nombre de fois, j'ai attendu cette dernière saison comme jamais. J'étais extrêmement déçu quand la nouvelle de la faillite de Telltale est arrivée, et heureux quand Skybound a repris le projet. Cette péripétie va sans doute faire rentrer la saga dans la légende du jeu vidéo. En tout cas, va y participer. Mais ce qui a marqué les joueurs de tous les horizons, de tous les âges, et qui fait rentrer The Walking Dead de Telltale dans l'histoire du JV, tient en seul mot, un seul nom : Clémentine.

Visionner les différents let's play qui jalonnent le net est une expérience singulière, mais aussi terriblement touchante. Peu importe la personne qui joue, je suis toujours aussi halluciné de voir ces gens

pleurer à la fin de la saison 1, ou l'explosion de joie qui les animent quand Clem fait son retour en saison 3.

Il y a des personnages plus épiques, plus badass, plus drôles, dans l'histoire du JV, mais jamais il n'y a eu un personnage aussi touchant que Clémentine. Ou plutôt, jamais autant de personne ne se sont attachés de façon aussi forte à un personnage vidéoludique. L'amour que porte le public à cette gamine est irréel. Et si l'on a jamais touché aux jeux, on serait surement tenté de se moquer de ce public qui tient à ce point à Clem. Mais pour tout ceux qui ont au moins fini la saison 1, vous savez de quoi je parle. On aime Clémentine. Et plus que tout, on se battra pour elle.

En ce sens, la tâche de Telltale puis Skybound était énorme, finir une saga qui était de plus en plus décriée, d'autant plus aprés une saison 3 souvent boudée et mal perçue par les joueurs. Et malgré quelques problèmes, la tâche fut relevée avec brio. Je vais déjà évacué certains choses qui doivent l'être : non, le fait que le formule se renouvelle peu, même si il y a clairement eu un effort de fait pour cette Finale Season, ne me dérange absolument pas. La formule est là, elle marche, pourquoi changer ? Qui crache sur Mario 3 et Sonic 3 parce que le concept est à deux trois choses prés toujours le même ? Le nombre de saga qui recycle son gameplay est énorme, pourquoi ça coince dés qu'on parle de jeu narratif ? Ensuite, la notion de choix. Oui, les choix impactent relativement peu l'expérience. Cela dit, aprés je ne sais combien de jeux Telltale -Walking Dead ou non-, comment oser venir encore se plaindre de ça ? Vous avez toujours pas compris comment ça marche, les jeux Telltale, aprés des années et des années ? A ce moment là, c'est de votre faute, pas de elle des devs. Les choix sont ici plus un moyen de nous investir plus, de décupler l'empathie, plutôt que d'offrir une expérience personnalisée à chaque joueur. Ainsi, sur ce dernier épisode comme pour les autres, il y aura quelques différences, mais tout le monde atterrira au même endroit.

Pour rentrer plus dans le dernier épisode en particulier, il est assez court, comptez 1h30 à 2h en fonction de votre volonté de finir le jeu rapidement et de la quantité de larmes que vous verserez en chemin. Ce dernier épisode souffre de deux scènes vraiment faibles, d'une part,

celle de la grotte, et celle du flashback au ranch McCaroll.

Sans être nulles non plus, elle n'ont pas un intéret énorme. Pour le

ranch, c'est encore pire, parce que clairement, il y avait un énorme potentiel. Take Us Back nous fait trés superficiellement comprendre que les personnes que Clem tuent pour arriver jusqu'a AJ ne sont pas des méchants, mais bien les gens biens du ranch qui était en train de se faire raid au moment ou Clem débarque. Mais que ces gens attaquent Clem parce que c'est une inconnue qui débarque en plus milieu du carnage, et que de fait, ils n'ont pas le temps de se poser de questions, et pensent qu'elle fait partie des bad guys. En retour, Clem n'a pas non plus le luxe de se déclarer gentille, ça ne marchera clairement pas. En ce sens, on comprend le teasing fait autour de l’événement, Clem a massacré des gens innocents, des gens biens, ceux-la même qui ont pris soin de AJ, et c'est compréhensible que cela la hante. Le problème c'est que c'est trés, trés rapidement expédié. Sans doute la plus grosse conséquence de la faillite de Telltale, qui n' a pas permis de développer les choses autant que les scénaristes/développeurs originaux auraient voulu.

L'autre gros problème du jeu, ce sont les incohérences. Alors on peut toujours s'en sortir ici, mais c'est pas a 100% parfait de ce côté la,

que ce soit la survie de Clem ou l'attaque de Minnie.

Au dela- de ça, l'épisode est tout de même insolemment bon. Au dela des incohérences donc, la scène de l'attaque de

Minnie est incroyable. Minnie est absolument effrayante, son visage et des parties de son corps rongés par les walkers, mais elle a l'air de s'en foutre, elle se balade avec sa hache en chantant au milieu d'une mini-horde. Franchement, ça fout les boules.

Et bien sur, à partir du moment où

Clem s'est faite mordre, j'ai commencé à pleurer. Et je ne me suis pas arrêter pendant l'heure qui 'en est suivi. Quand j'ai cru que Clem était morte, j'ai craqué encore plus. Quand je voyais AJ et les autres enfants relativement heureux, en sécurité, j'ai pleuré de plus belle en me disant que tout ça était grace à Clem et qu'elle ne pourra jamais en profiter. Et quand finalement, on entend la voix de Clem, on ne peut pas y croire. Skybound joue avec nous. Et on voit Clem, la jambe coupée, en vie. Et là, on chiale encore plus, cette fois-ci de joie, de soulagement. Et on ne s'arrête pas quand le jeu coupe sur une Clémentine en train de rire légèrement, enfin heureuse. Et lors de la dernière scène, avec le chapeau de Clémentine, un "Thank you for Playing", une musique calme, heureuse sans être enjouée passant en fond. Cet épilogue est parfait. Faire mourir Clem aurait été trop attendu. Faire revenir Lee, en plus d'avoir déja été fait a l'épisode précédent, aurait été trop mélodramatique et tire-larmes. Ici, c'est d'une justesse incroyable.

Malgré quelques problèmes, l'épisode est donc une franche réussite, donc comme le reste de la saison, qui, comme les autres, dispose d'une ambiance qui lui est propre, à la fois enfantine, calme et mélancolique. Et surtout, le potentiel émotionnel de ce dernier épisode transcende tout le reste. J'ai déja regardé quelques playthrough sur le net, et ça n'a pas loupé : tout comme moi, beaucoup de gens fondent en larmes pendant une heure. Take Us Back aura réussi la tâche difficile de clôturer l'histoire de Clémentine. Quant à moi, j'ai toujours les larmes qui montent en repensant à cet épisode. Non pas pour les évènements qu'il renferme, mais avant tout parce que plusieurs jours plus tard, au moment où j'écris ces lignes, j'ai toujours beaucoup, beaucoup de mal à admettre que je dois dire adieu à Clémentine. Comme je l'ai mentionné lors de mon intro, j'aime profondément cette gamine que j'ai rencontré il y a 7 ans, que j'ai accompagné, protégé, incarné. J'ai tout fait pour sa survie, mais aussi pour qu'elle soit heureuse un jour. Et de savoir que je ne la reverrai plus que dans des séquences que j'ai déjà faites fait mal. Trés mal. Mais en même temps, je ne peux qu'être terriblement heureux d'avoir eu le privilège de connaître ce personnage à travers toutes ces années.

Merci Telltale, merci Skybound. Vous m'avez offert une aventure incroyable. Et surtout, au revoir, Clémentine. Je dois maintenant lâcher prise, même si je sais que tu vas énormément me manquer. Et même si je sais que tu n'es pas réelle, j'aime à imaginer que tu es enfin heureuse. Et si quelqu'un le mérite, c'est bien toi. Merci pour tout.