oxtorrent
Accueil » Serie » The Office (US) - Série (2005)

The Office (US) - Série (2005)

Série de Greg Daniels Comédie 9 saisons (terminée) NBC 22 min 24 mars 2005

Le quotidien des employés de bureau d'une société de vente de papier en Pennsylvanie, Dunder Mifflin, et de leur fantasque responsable, Michael Scott.

Film The Office (US) - Série (2005)
SERVEUR 1

Garanti sans gros spoiler.

2 ans après la diffusion du dernier épisode sur la BBC, The Office revient mais cette fois-ci aux Etats-Unis sur NBC, adapté et développé par Stephen Merchant et Greg Daniels (d'après la version UK de Ricky Gervais)

The Office nous raconte le quotidien des employés de bureau de la société "Dunder Mifflin" à Scranton PA, une entreprise de vente de papier.

"mdrrrrr de 200 aipisode sur une entreupris de papié mdrrrrrr c de la merdeee".

Et bien figure toi jeune ignorant prépubère que ce concept est absolument génial. En effet cette filiale de Scranton est dirigée par "The world's best boss" Michael Scott, personnage incompétent, immature et solitaire interprété par l'excellent Steve Carell (on verra plus tard que ces "caractéristiques" peuvent être remises en question). On comprend dès l'épisode pilote que ce personnage va constituer le coeur de la série. Ce bureau se compose d'environ 15 personnages (dépendant des saisons) sans compter ceux de l’entrepôt. Il faut aussi savoir que cette série est une sitcom filmé comme un documentaire, ce qui fait que les personnages savent qu'ils sont filmés, et c'est en partie cette mise en scène qui va nous donner l'illusion d'être à côté des protagonistes et de créer de l'empathie. C'est sans doute une des meilleurs séries où les personnages ont une relation proche avec le spectateur, les regards caméra de Jim peuvent confirmer.

Tous les personnages sont attachants, même Dwight, employé caractérisé par son manque de compétences sociales et son côté autoritaire. Pourquoi ? Car son humanité transpire à l'écran, même si son côté "robot" peut quelques fois se ressentir, ses passions inhabituels et ses émotions font de lui un personnage profondément humain. C'est cet équilibre entre l'humain et l'inhumain de Dwight, par exemple, qui nous fait basculer du fou rire au sérieux ou même aux larmes ( épisode final ). Cette série a provoqué chez moi énormément de fous rires mais aussi beaucoup d'émotions (S09E23, S02E22, S06E04 et surtout S07E22), car on voit les personnages comme des amis, mais surtout, on s’identifie au personnage de Jim, employé plutôt beau gosse, super sympa, pas très ambitieux, un poil branleur et amoureux de Pam, la réceptionniste. Même si certains spectateurs ne sont pas comme lui, qui n'a jamais eu le béguin pour une personne travaillant à côté de soi en cours ou au travail ? Et qui n'a jamais connu une catholique coincé (Angela), une fille superficielle (Kelly), un mec tellement mou qu'on a envie de le secouer (Toby), un mec rêveur, insupportable et passionné de technologies (Ryan), une fille un peu folle (Erin), ou un mec qui ne sait pas ce qu'il fait là (Creed)? Bien évidement ces personnages sont caricaturaux pour déclencher le rire, mais ils témoignent, encore une fois, d'une grande humanité. Michael est un autre exemple, si on reste focalisé sur son côté débile et bizarre, on peut se dire que ce n'est qu'un clown sans émotion qui est juste là pour faire rire, mais quand on pense à ce qu'il fait quand il rentre chez lui par exemple, on se rend compte que c'est un humain profondément triste à l’intérieur qui met en avant son aspect "rigolo" pour se trouver des amis.

En effet, Michael nous fait rire et pleurer. L'interprétation de Michael par Steve Carell est parfaite. Aussi insupportable qu'attachant, "The world's best boss" met en avant ses talents "d'artiste" au service du bureau : D'une publicité faites maison en passant par des funérailles pour un oiseau sans oublier l'incroyable témoignage de "Prison Mike", un des nombreux personnages de Michael après qu'un employé affirma que la prison est meilleur que le travail au bureau ( "Do you really expect me to not push you up against the wall biaaaaaatch ?!").

Pour ce qui est des saisons, on remarque que la 1er saison est en dessous des autres, en effet tous les personnages ne sont pas encore bien définis, le rythme est trop lent et les blagues trop longues voir même inappropriés, mais dès la saison 2, la série se dévoile et nous emmène vers 8 saisons incroyables.

J'ai remarqué que les 2 dernières saisons ne sont pas très appréciées en raison d'un événement qui a bousculé la série. Personnellement, j'ai beaucoup ris (même si évidemment on ressent un manque), franchement je m'attendais à pire.

On soulignera aussi la présence de caméos tous plus géniaux les uns que les autres avec : Jack Black (le meilleur pour moi), Jim Carrey, Will Ferrell, Timothy Olyphant, Ricky Gervais (créateur de The Office) et surement d'autres que j'ai du oublier.

Voilà je vais m’arrêter là, The Office est ma série préférée et je ne pourrai jamais lui rendre honneur en juste quelques lignes, surtout avec le nombre de points que je n'ai pas évoqués. Allez voir cette série si ce n'est pas déjà fait. Je vous laisse avec une dès meilleurs intro de la série.

https://www.youtube.com/watch?v=mfokPqeSNcw