oxtorrent
Accueil » Serie » The Terror - Série (2018)

The Terror - Série (2018)

Série de David Kajganich, Alexander Woo et Max Borenstein Aventure, drame, Épouvante-horreur 2 saisons (en cours) AMC 50 min 26 mars 2018

En 1847, la Marine Royale britannique entreprend une périlleuse mission : découvrir le passage du Nord. Forcé de prendre le commandement, le capitaine Francis Crozier devra gérer le froid glacial, les menaces de mutinerie, le manque de nourriture ainsi qu'une menace bien pire encore...

Film The Terror - Série (2018)
SERVEUR 1

Pas de Spoilers, ni du livre, et ni de la série ! Une série de genre mêlant histoire, horreur et survie, est-ce possible ? Oui ! Et qui plus est, avec une réalisation exemplaire. Explications :

L'adaptation d'un livre de Dan Simmons sur petit écran a de quoi faire saliver, le fait n'étant pas coutumier, malgré les oeuvres dantesques et épiques qu'a et que continue à produire l'un des plus grands écrivains du XXe et XXIe (rien de moins). Il faut dire que la tâche n'est pas aisée, les bouquins dépassant allégrement les 500 pages, voir plus, et le contenu, avec sa pléthore de personnages hauts en couleurs et ses univers fourmillants de détails, n'est pas pour faciliter le portage vers l'image animée.

The Terror n'est certainement pas à mettre entre toutes les mains, et il y a peu de chances de la voir caracoler en tête des classements annuels des séries, tant celle-ci s'éloigne des carcans actuels populaires. C'est tout simplement un voyage au bout de l'enfer, sombre et dépressif, et qui n'épargne absolument pas le spectateur. Aussi réaliste et poignant que le livre, le quotidien des membres de l'expédition Franklin vous sera contée aux travers des yeux de plusieurs hommes clés, auxquels on s'attache, bien malheureusement (pour nous !), au fil de leurs ennuis qui ne font qu'aller croissant. On ne touche véritablement le fond qu'aux bouts ds ultimes épisodes, vous êtes prévenus. **Je précise néanmoins d'emblée que The Terror n'est pas un slasher, si vous me permettez l'emploi de cette expression, car la créature, bien que centrale à l'oeuvre, n'est pas son sujet principal. Elle rôde, mortelle, faisant peser une tension constante, mais elle ne demeure finalement qu'une menace parmi tant d'autre ** Le rythme est relativement lent, sans pour autant rendre l'ensemble ennuyeux, et la tension va croissante, celle-ci explosant sporadiquement mais spectaculairement dans des scènes d'anthologies, dont certaines d'entre elles sont parfois surprenantes. Soulignons au passage un excellent casting, Tobias Menzies et Jarred Harris délivrant de superbes prestations. Les images sont à la fois sublimes et terribles dans l'horreur qu'elles retranscrivent, le grain évoquant de manière frappante les vieux clichés de l'époque, avec des lumières ternes et une lueur sépia ambiante. La violence est autant physique que psychologique, très crue mais jamais gratuite, dans ce Grand Nord ou nos frêles enveloppes charnelles sont en proie au gel, aux maladies et à la décrépitude. Vous l'aurez compris, pas de paysages splendides ni de nature magnifiée, ici tout n'est que teintes de gris, et les vastes étendues polaires ressemblent bien davantage à un désert stéril quasi lunaire qu'à de belles montagnes enneigées baignées de la lueur mystique des aurores boréales.

La série aborde des thèmes forts intéressants, dans la mesure ou les navigateurs-explorateurs, ces grandes figures de la période des Grandes Découvertes, n'existent plus véritablement aujourd'hui. Insécurité et incertitude permanente sont les maîtres mots à retenir. Quant aux population amérindiennes, présentes par le biais des eskimos, on ne ressort que plus mal à l'aise face à l'horreur qu'elles ont subi avec l'arrivée des européens. The Terror nous propose donc une plongée sans concession dans l'une de ces épopées de jadis, bien loin des glorieux récits qui en ont été tirés. Je ne recommande cependant pas à tout public, mais si une petite virée glaçante au cœur d'une expédition arctique ne vous effraie pas, foncez !

The Terror est un film découpé en dix épisodes plutôt qu'une série, je note au passage.

PS : un petit lien si vous voulez en savoir plus sur l'expédition Franklin. http://erebusandterrorfiles.blogspot.fr/