oxtorrent
Accueil » Serie » Drifting Dragons - Anime (2020)

Drifting Dragons - Anime (2020)

Anime Action, fantasy, shōnen 1 saison (terminée) Fuji TV 25 min 9 janvier 2020

Dans un monde où les dragons ne sont pas simplement que des légendes, les membres de l'équipage de l'aéronef Queen Zaza gagnent leur vie en chassant ces créatures redoutables. Leur devise est simple : réussir, c'est pouvoir manger autant de viande de dragon que l'on veut. Mais échouer, c'est tout simplement laisser sa vie.

Film Drifting Dragons - Anime (2020)
SERVEUR 1

Drifting Dragons est un animé, adapté du manga du même nom, sorti à l'origine en janvier 2020 au Japon avant que les droits ne soient rachetés par Netflix quelques mois plus tard. Dans un monde médiavalo-steampunk, des dirigeables accueillent des chasseurs de dragons avides de nouvelles prises pour gagner leur vie, cuisiner et protéger les villages alentours. Leur devise est simple :

"Trouver,Chasser,Tuer,Manger"

Une devise pas très Végan donc. On y suivra notamment Takita (la nouvelle arrivée), Jiro (le nouvel arrivé) et Mika (le héros tueur de dragons et très gourmand).

On se retrouve donc la avec des archétypes de personnages très typés et la suite de l'équipage ne sera pas plus transcendante. Leurs motivations ne sont pas très complexes et ne se limitent pas forcément plus loin que leurs descriptions. Takita veut juste découvrir le métier, Jiro veut prendre la relève de son père, le capitaine "Croco" veut gagner de l'argent, Mika (bien qu'il ait un passé un peu plus développé que le reste) veut juste bouffer et goûter le plus de saveurs de viande de dragons...Tout ça pour vous dire que ce n'est pas pour son scénario ou ses personnages que l'animé se démarquera du reste. La trame reste simpliste avec des arcs typiques et des relations assez basiques.

Mais est-ce dérangeant au final ?

Ça l'est dans le sens ou cela n'aide pas l'animé à se classer dans les meilleurs de cette année mais ce n'est clairement pas son ambition. Sans avoir lu le manga, l'histoire est juste une ode à l'aventure ou l'on peut facilement s'identifier aux personnages. Le chara-design simpliste des personnages participe à cet effet. On se croirait réellement dans un j-rpg japonais que ce soit dans l'ost (assez chill à base guitare dans les moments calmes ou assez orchestrale dans les scènes d'actions) ou le style graphique mixant 3d et 2d très bien géré soit dit en passant. La promesse de l'animé dans son résumé officiel est de suivre le quotidien de dragonneurs à travers les yeux de Takita et Jiro. Et de ce coté la rien à dire, la promesse est tenue, on pourrait juste lui reprocher de ne pas aller plus loin. Les moments ou l'équipage est en alchimie afin de chasser un dragon sont les meilleurs avec des belles images assez poétiques, une animation assez dynamique et classe portée par une ost épique. Chaque dragon est différent et ne ressemble pas à l'archétype occidental mais bien à ceux des légendes japonaises. Bon faut quand même dire aussi que certains chara-design des dragons sont assez douteux ou ne plairont qu'aux fans de Hentai. Les autres principales phases sont les moments quotidiens très chill ou il se passe des petites histoires, des contes de légendes, des moments culinaires très appétissants (la cuisine prend une part importante dans la vie de chasseur de dragons) ou des petits développements de personnages. Dans tous les cas les relations de l'équipage dans ces moments sont toujours justes, amusantes, logiques et sans fan-service. Pour casser cette routine la trame se pose dans la seconde partie dans une ville médiévale ou Jiro fait une rencontre féminine tout en défendant la ville contre un dragon puis un autre petit arc ou Takita se perd avec un bébé dragon après une chasse un peu foireuse. Toutes ces petites histoires sans être très originales participent au rythme d'un animé qui se consomme très rapidement.

L'univers par contre n'est pas si développé au final mais reste notable avec l'existence d'une certaine maturité(on y trouve tout de même de l'alcool ,des prostitués et des chasses de dragons par forcément agressifs) même si contrastant parfois trop avec l'aspect assez naïf et enfantin des personnages(s.o l'épisode avec les pirates nuls ou la relation de Jiro avec une meuf).

Au final Drifting Dragons est un animé sympa, pas transcendant, détendant et onirique si vous ne recherchez pas une histoire complexe. En attendant une saison 2 pouvant peut-être contrebalancer tout ça on ne sait jamais.

BONUS STAGE :

J'aimerai maintenant faire un point vegan. Tout simplement pour vous dire que dans son message l'animé est loin d'un "Dragons" à la Dreamworks ou les humains et les dragons vivent en harmonie. L'animé soutiendra clairement la mort noble des dragons se défendant face au chasseur. Ils sont clairement tués pour de l'argent, pour le plaisir gustatif mais aussi tout de même pour défendre les villages. Certains personnages comme Vanabelle ne sont pas enchantés par l'idée de tuer des dragons et une coopération homme/animale aura même lieu même si aucune action n'est faite contre. On est pas face à une série et un manga qui défendra la cause végan mais plus la cause des chasseurs. Malgré tout cette position se tient pour la simple et bonne raison qu'on n'est pas encore à notre époque, qu'il n'y a pas d'abattage en chaîne et qu'il reste quand même un aspect survie dans cette activité (d'ailleurs certaines chasses de notre monde permettent aussi une régulation des forêts permettant d'éviter certains problèmes). Il me semble important de le mentionner car l'animé met quand même l'accent sur ce point et peut vraiment heurter des défenseurs de la cause animale vu la proximité que les animaux ont avec ces dragons. Cela reste quand même osé de soutenir ce message dans le contexte actuel, je trouve ça assez intéressant.