oxtorrent
Accueil » Serie » Kipo et l'âge des Animonstres - Dessin animé (2020)

Kipo et l'âge des Animonstres - Dessin animé (2020)

Dessin animé de Radford Sechrist et Bill Wolkoff Animation et jeunesse 2 saisons (en cours) Netflix 25 min 14 janvier 2020

Sur une Terre post-apocalyptique. Kipo est une jeune fille qui a passé sa jeunesse sous la terre. Elle décide de s'aventurer sur la surface. Elle rejoint un groupe hétéroclite de survivants qui traverse le pays...

Film Kipo et l'âge des Animonstres - Dessin animé (2020)
SERVEUR 1

Kipo, série animée par le studio sud-coréen Studio Mir et produite par Dreamworks est une petite fierté de Netflix. Que dire de cette série à part sont naturel fabuleux résultat. Nous sommes ici face à une prouesse technique concernant toutes les étapes de l’animation, de l’écriture au montage finale. Chaque grain de ce petit chef-d’œuvre a été minutieusement réfléchi et intégré à cette série. Pourtant, il ne faut s’aventurer trop loin, d’abord qu’est-ce que Kipo and the Age of Wonderbeasts? C’est dans un cadre post-apocalyptique rempli de gigantesque bête et d’animaux pouvant parler que ce déroule la belle aventure de Kipo. D’ailleurs, belle ne suffit pas, mais laissez-moi expliqué pourquoi.

D’abord, le visuel vous saute directement aux yeux, les couleurs sont vives, le style du dessin est unique et très appréciable esthétiquement. Tout cela sans parler de l’animation qui est non seulement parfaitement fluide, mais rend aussi certaines scènes absolument somptueuses, surtout grâce à son dynamisme qui rend les combats et conflit toujours plus palpitant. Je serais menteur de ne mentionner que les scènes d’action, car cette série, grâce a son visuel, sa musique et sont animation nous livres plusieurs magnifiques scènes que je ne manquerai de revoir t’en elles marques. Ai-je mentionné la musique? Oui, cette série est pleine de belles surprises et la musique en est une. C’est tout bonnement indéniable, puisque j’écris cette critique en écoutant la bande audio officielle de la série, cela sans mentionner que prisent en contextes les musiques rajoute tellement plus qu’une bonne ambiance, elles nous font vivre l’émotion des personnages. Ah oui, les personnages sont aussi un point fort. Bien écrit, ils sont attachants et leurs relations semblent même naturelles, il faut aussi dire que l’écriture est ingénieuse et ne prend pas les chemins faciles pour nous délivrer un contenu frais et rempli de surprises. En parlant de l’écriture, Kipo respecte parfaitement le dicton dans l’art visuel qui suit : « Show, don’t tell ». Cela peut sembler évident ou peut paraître anecdotique, mais ce n’est que lorsque c’est bien exécuté que l’on se rend compte de son importance.

Bref, la critique est courte, mais c’est parce qu’elle n’a pas besoin d’être longue. Les personnages sont bien écrits, tout comme l’histoire, les musiques sont juste et l’animation est pile sur la bonne coche. Aussi, la série est courte, alors allez sur Netflix et vous pourrez écouter ce petit bijou de 10 épisodes.

Merci et à dans toujours